DÉMARCHE «  ZÉRO DÉCHET » 

Le meilleur des déchets est celui que l’on ne produit pas.

"Zero Waste" — "zéro déchet - zéro gaspillage" — est un concept qui va bien au-delà des schémas traditionnels de recyclage et de compostage. C’est une initiative environnementale, citoyenne qui engage chacun, mais également une initiative économique qui propose :

      1-de redéfinir les flux des déchets de nos territoires, 

      2-d’accompagner leur valorisation en « richesse » pour la collectivité, 

      3-de développer des milliers de nouveaux emplois dans la collecte, le traitement, l’éco-conception des produits, 

    4-de s’engager durablement dans la nouvelle économie des « matières premières secondaires » que de nombreux experts considèrent aujourd’hui comme la nouvelle  économie du 21ème siècle.


Pourquoi ? Dans le monde, dix millions de tonnes de déchets sont jetés chaque jour. Les décharges, les rivières, les forêts, les océans sont gorgés des rebuts de la société occidentale. En Afrique, ce sont des villes entières qui accueillent les vieux ordinateurs, téléviseurs, véhicules que nous n’utilisons plus, polluant les eaux, la terre, intoxiquant les enfants… Parallèlement, un tiers de la nourriture que nous produisons finit à la poubelle.

Or, recycler créé 10 fois plus d’emplois que l’incinération, partager les objets plutôt que les posséder nous permettrait de réduire immensément nos besoins de matières premières.

Zero Waste propose trois vidéos pour bien comprendre l’enjeu des déchets


 DÉMARCHE «  ZEROWASTE » : LES 3 ÉTAPES 

1. PRODUIRE SOBREMENT- RÉDUIRE -

Pour réduire nos déchets, il faut commencer par modifier nos modes de production, afin qu’ils deviennent sobres et efficients dans l’utilisation des ressources naturelles et de l’énergie, permettant de réduire l’utilisation des matières premières. Il s’agit de passer de modes de production linéaires et toxiques à des systèmes circulaires et résilients, grâce aux progrès de l’écoconception. Au-delà des process de production en eux-mêmes, l’écoconception touche aussi à la durée de vie du produit : le caractère modulable et la réparabilité d’un objet doivent être envisagés dès sa conception.

2. OPTIMISER ET ALLONGER L’USAGE - RÉUTILISER -

L’usage d’un bien est limité ou interrompu non pas parce que celui-ci est “hors d’usage” mais pour des raisons liées à nos modes de consommation et de production (obscolescence programée). Dans une démarche Zero Waste, on cherche au contraire à maximiser l’usage en réutilisant, partageant, mutualisant l’accès à des biens. En ce qui concerne les emballages, les modes de distribution reposant sur le “jetable” sont donc écartés au profit de systèmes basés sur la réutilisation (consigne, vente en vrac..).

3. PRÉSERVER LA MATIÈRE - RECYCLER -

Le compostage et/ou le recyclage permettent de valoriser la matière le plus efficacement possible. Cela signifie que l’on doit séparer le plus en amont possible, c’est-à-dire au sein des foyers et des entreprises, chaque flux de déchet, et le traiter séparément. C’est cette gestion séparée qui permet de réduire le recours à l’incinération et au stockage et de préserver au mieux les ressources naturelles utilisées dans les processus de fabrication.

 

❏ Réduire les déchets qui résistent.

 ◆L’approche ‘Zéro Déchets’ insiste par ailleurs sur trois composantes qui doivent chacune être soutenue par une politique volontariste dans ce sens, via des cadres législatifs et des motivations financières : 

  • le comportement individuel : au moment de faire ses courses, à la maison, au bureau, dans le jardin… toutes les occasions sont bonnes pour adopter un des nombreux gestes qui permettront de réduire significativement nos déchets, mais pas seulement ! En effet, certains gestes permettront également de réaliser de vraies économies, d’autres de gagner du temps, de la place... bref de faciliter la vie !
  • le poids des producteurs : il n'est plus possible de produire des biens qui soient ensuite nocifs pour l’environnement et la santé des hommes, de prélever sur la planète plus qu’elle ne peut fournir
  • la responsabilité collective : le système productiviste engage la société dans une impasse; il est donc de notre devoir de faire aboutir la conversion écologique du systeme économique par implication citoyenne et coopération des acteurs, de dépolluer l’espace, les océans, les territoires, d’intégrer la démarche « zéro déchet » à tout projet d’urbanisme et d’aménagement du territoire, d’évaluer sytématiquement l’impact « déchets » de la commande publique, de limiter la pollution publicitaire etc ...


◆L’approche ‘Zéro Déchets’ stipule aussi que le maillon faible des déchets organiques (les biodéchets) doit être amélioré en priorité. En effet, ils constituent en moyenne 30% des poubelles ménagères, soit le plus volumineux et le plus lourd des ordures, et ne sont pas retournés à la terre augmentant les problèmes de perte de fertilité des sols agricoles et donc le recours excessifs aux intrants chimiques. De plus, mélanger ses restes de cuisine avec le reste, provoque une salissure et une dégradation d’autres déchets qui seraient par ailleurs recyclables. Le compostage est une technique simple et rapide pour pallier à ces trois difficultés, qui nécessite seulement l’organisation du réseau en zones urbaines.

 L’approche ‘Zéro Déchets’ est la voie vers l’avant de la gestion des déchets solides dans chaque pays et chaque commune de notre planète. A condition, une fois de plus, que ses défenseurs ne se contentent pas d’en parler mais en appliquent d’abord à eux-mêmes les leçons.

Loin de n'être qu'un pur exercice théorique et irréaliste, le Zéro Déchets gagne de plus en d'adhésion de la part des collectivités, des gouvernements, et des entreprises, comme par exemple au Canada, aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Belgique, aux Philippines... etc.


«  Et tout ce qui ne peut pas être réparé, recyclé, ou réduit en compost, doit être à nouveau conçu et remplacé pour pénétrer sur le marché, ou interdit»  

« La mise en œuvre du Zéro Déchet permettra d’éliminer tous les rejets dans le sol, l’eau ou l’air qui sont une menace pour la planète, l’humanité, le règne animal ou végétal ».


 ✪                                                             Réduire  Réutiliser  Recycler                                                              ✪ 

ACCUEIL             ACTUALITES              DOSSIERS  THEMATIQUES             OZD Melun                              J’AGIS 

Agenda               Le TOP 5                        Zéro déchet                     Gestion des déchets                 Je m'informe

Le dossier         Actus Déchets                 Réduire                           Actus 77 - IdF                           Je soutiens

                        Actus Alternatives           Réutiliser                         Association                              Je me mobilise

                        Actus Outremer              Recycler                          Mouvement Zero Waste   

                        

GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆