Déchets: chiffres clés, traitement                                                                          

                                                                       Le bon déchet est celui qui n’est pas produit

Réduire les impacts environnementaux des produits à la source, grâce l’éco-conception des produits.


Capture d’écran 2017-02-04 à 11.47.34





Les déchets des particuliers

Eurostat, l'organisme européen chargé d'établir ces statistiques, a publié mardi 22 mars 2016 un bilan de la production d'ordures au sein des 28 pays de l'Union européenne en 2014. Focus sur la France et ses progrès :

2014

Le poids : 511 kilos par personne en un an
Nous produisons en moyenne, en France, 511 kilos de déchets par an et par personne. Soit 1,4 kilo par jour. C'est moins que le Danemark (759 kilos), la Suisse (730) ou l'Allemagne (618 kilos) mais c'est plus que la Lettonie (281 kilos), la Pologne (272 kilos) ou la Roumanie (254 kilos), le meilleur élève. 

Dans l'UE-Chaque habitant de l’Union européenne a produit 475 kg de déchets municipaux en 2014-44% ont été recyclés ou compostés

Eurostat 2016

 Le progrès : six kilos de moins qu'un an plus tôt




Avant de parler de déchets, il est interressant de connaître les ordres de grandeur (en poids et non en valeur) des flux de matières à l’echelle de la France et donc celui des déchets ou pertes (15,8 tonnes par habitants soit environ 30% du flux)

voir ci-contre 


Les déchets des entreprises

Les entreprises produisaient, quant à elles, plus de 310 Mt de déchets en 2010 (incluant les secteurs de la construction, l’industrie, le tertiaire et les déchets ramassés par le service public).

L’augmentation de la production des déchets

La croissance économique et démographique couplée aux progrès technologiques, l’évolution des modes de vie et des habitudes de consommation ont eu une incidence forte sur l’augmentation de la quantité de déchets produite par les ménages. La production d’ordures ménagères par Français a ainsi doublé en quarante ans. Les déchets des activités économiques (DAE, hors BTP) ont, de leur côté, augmenté de 5 % entre 2008 et 2010.

✺ ✺ ✺

 Ce qu’est un déchet  ☆

Un déchet est «tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien, meuble abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon»

  • Quel est le cycle de vie de nos déchets ?

Ce déchet est, selon les cas, trié, vendu, donné ou collecté, retrié, réparé ou rechargé ou encore transformé.

  • Problèmes environnementaux et sanitaires

L’accumulation des déchets engendrent quatre types de nuisances.

1 / Une dégradation du cadre de vie 

2 / Un impact économique dû à la perte de l’attractivité d’un site 

3 / Car il y a aussi un risque sanitaire 

4 / Enfin, la pollution de l’environnement et les dégradations écologiques

                                                 

   ☆ Les déchets peuvent être classés selon différentes typologies 

         Déchets classés selon leur nature

On distingue deux grandes catégories de déchets selon le risque qu’ils font courir à l’homme ou à l’environnement.

  • Les déchets dangereux
  • Les déchets non dangereux

On distingue également, dans cette catégorie, les déchets inertes.

         ❒  Déchets classés selon leur origine

Les déchets peuvent aussi être caractérisés selon leur origine ou leur producteur : ménages, activités économiques et services publics.

    1. Les déchets municipaux

Les déchets municipaux regroupent l’ensemble des déchets dont la gestion relève de la compétence de la collectivité, à savoir :

  • les ordures ménagères en mélange ;
  • les déchets des ménages collectés séparément ;
  • les déchets d’activités économiques assimilés aux déchets des ménages ;
  • les encombrants des ménages ;
  • les déchets collectés en déchèteries ;
  • les déchets dangereux des ménages ;
  • les déchets du nettoiement (voiries, marchés…) ;
  • les déchets de l’assainissement collectif (notamment les boues de station d’épuration) ;
  • les déchets verts des ménages et des collectivités locales.
  • les déchets des services publics municipaux issus :
    • de l’assainissement ;
    • de l’entretien des espaces verts ;
    • des marchés et de la voirie ;
    • des travaux ;
    • des services administratifs ;
    • des établissements scolaires ;
    • d'autres services publics, événements, etc.


     2. Les déchets assimilés

Les déchets dits assimilés regroupent les déchets des activités économiques pouvant être collectés avec ceux des ménages, eu égard à leurs caractéristiques et aux quantités produites, sans sujétions techniques particulières (article L 2224-14 du code général des collectivités territoriales).
Il s’agit des déchets des entreprises (artisans, commerçants…) et des déchets du secteur tertiaire (administrations, hôpitaux…) collectés dans les mêmes conditions que les ordures ménagères.

tableau-dma0-1

      3. Les déchets ménagers et assimilés ou DMA

Il s’agit des déchets issus des ménages et des déchets assimilés.
Ils ne comprennent pas les déchets produits par les services municipaux, déchets de l’assainissement collectif, déchets de nettoyage des rues, de marchés, e
tc.

        4. Les ordures ménagères et assimilés (OMA)

Les ordures ménagères et assimilés sont :

  • les ordures ménagères résiduelles (OMR) ;
  • les déchets assimilés ;
  • les déchets collectés sélectivement : verre, emballages et journaux-magazines.


       5.Les déchets des activités économiques (DAE)

Ce sont les déchets, dangereux ou non dangereux, dont le producteur initial n'est pas un ménage. Les activités économiques regroupent l’ensemble des secteurs de production (agriculture-pêche, construction, secteur tertiaire, industrie).
Une partie des déchets des activités économiques sont des déchets assimilés.

 R E P 

La responsabilité des fabricants ne se limite pas à la production, la distribution ou l’importation de leurs biens. Ils doivent contribuer à la prise en charge de la fin de vie des produits qu’ils ont mis sur le marché. On appelle ce principe responsabilité élargie du producteur (REP) et l’on parle de filières REP.

                    ❒  Déchets relevant de la responsabilité élargie des producteurs

Ces déchets doivent être pris en charge par les producteurs des produits qui génèrent ces déchets. Selon la famille de produits, les modalités de prise en charge sont différentes.

☛ dossier l’état de l’environnement en France 2014











Au final, 33,5% des déchets ménagers sont recyclés (valorisation de la matière et compostage) et 29% sont valorisés énergétiquement (incinération). Les 37,5% restants sont stockés dans des décharges : les Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) et les Installation de Stockage de Déchets Inertes (ISDI). Un tiers des déchets sont valorisés énergétiquement, un peu plus d’un tiers sont stockés ou incinérés sans valorisation et le petit tiers restant est recyclé ou composté. © Ademe 2007


La gestion des déchets 

❏ Quel est le cycle de vie de nos déchets ? Au commencement était le produit… enfin presque, puisque celui-ci est lui-même issu de procédés de transformation de matières premières. Après son acquisition, ce produit est utilisé jusqu’à son abandon du fait de la perte de son utilité technique (défaillance) ou de l’évolution du contexte social (mode, évolution réglementaire, etc.). Il devient alors un déchet.

Pour une bonne gestion des déchets, on doit faire une distinction des déchets suivant leur temps de dégradation dans le sol. Les éléments biodégradables, c’est-à-dire à base de matière organiques (déchets verts, papiers…) disparaissent en moins d’un an, mais il faut 10 ans pour le métal et de 100 à 1.000 ans pour les plastiques, polystyrènes et autres matières synthétiques assimilées.


Gestion des déchets : schéma de la durée de dégradation dans le sol des différents grands types de déchets domestiques. © Ademe


  ❏  Ce déchet est alors, selon les cas, trié, vendu, donné ou collecté, retrié, réparé ou rechargé ou encore transformé.

Plus indirectement, les déchets sont le reflet de la société de consommation et de son exploitation des ressources naturelles et énergétiques. Leur traitement dans un but de valorisation est un moyen de compenser l’épuisement de ces ressources et les dégradations liées à leur exploitation.

Durée de vie des déchets dans la nature

  • Papier toilette : 2 sem à 1 mois
  • Trognon de pomme : 1- 5 mois
  • Pelure de fruit : 3 à 6 mois
  • Mouchoir en papier : 3 mois
  • Papier journal : 6 à 12 mois
  • Brique de lait : 5 mois
  • Chewing-gum : 5 ans
  • Huile de vidange : 5 à 10 ans
  • Canette aluminium :10-100 ans
  • Mégot de cigarette : 1 à 5 ans
  • Boite de conserve : 50 ans
  • Pneu en caoutchouc : 100 ans
  • Pile au mercure : 200 ans
  • Couche : 450 ans
  • Bouteille plastique:100-1000 A
  • Cartouche d’encre : 400 à 1 000 ans
  • Carte de téléphone : 1 000 ans
  • Polystyrène expansé :1 000 ans
  • Verre : 4 à 5 000 ans
  • Pile : 8 000 ans
  • Pneu : non biodégradable

source consoglobe.com 2015

           Schéma du cycle de vie des produits et des déchets. © Grégoire Macqueron/Futura-Sciences


Les grands modes de traitement des déchets 

Présentés suivant ce que l'on appelle la hiérarchie des modes de traitement (c'est-à-dire du plus efficace environnementalement au moins souhaitable), on distingue :

La prévention

La prévention reste le moyen le plus efficace pour réduire les coûts de production des déchets ainsi que le volume de déchets à traiter.

Le réemploi des produits est une bonne mesure de prévention des déchets, elle permet de prolonger leur durée de vie en les utilisant de nouveau.

La valorisation matière : le recyclage

La valorisation matière inclut notamment les opérations de traitement de type recyclage et régénération des déchets. 

La valorisation organique : compostage et méthanisation

L'élimination


Les déchets ultimes (non valorisables techniquement ou économiquement en matière ou énergie) font l'objet d'opérations d'élimination dans des installations de stockage répondant aux dispositions de protection de la santé humaine et environnementale.

                                                                                                                                             

 ✪                                                             Réduire  Réutiliser  Recycler                                                              ✪ 

  ACCUEIL             ACTUALITES              DOSSIERS  THEMATIQUES                        OZD Melun                                        JAGIS 

  Agenda                 Le TOP 5                        Zéro déchet                     Gestion des déchets                 Je m'informe

 Le dossier         Actus Déchets                 Réduire                           Actus 77 - IdF                           Je soutiens

                        Actus Alternatives           Réutiliser                         Association                              Je me mobilise

                        Actus Outremer              Recycler                          Mouvement Zero Waste   

                        


GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆