Prévention

Le meilleur des déchets est celui que l’on ne produit pas. 

LA PREVENTION ?

▶️ UNE DEMARCHE GAGNANTE

 Un plus pour le territoire et l’environnement

Avec moins de déchets à gérer, la collectivité optimise ses collectes et ses besoins en unités de traitement ou de stockage. Particuliers, entreprises, collectivités, gagnent sur des achats plus raisonnés; de plus les charges de gestion peuvent diminuer, surtout si la tarification incitative est appliquée

 Nous donnons du sens à notre consommation avec : 

  • des produits moins dangereux
  • davantage d’aliments locaux, de saison, 
  • plus d’attention accordée à notre alimentation tout en réduisant le gaspillage alimentaire;
  • plus de solidarité, plus de lien social et de bien-être grâce à l’essor du don et au partage de biens et de savoirs dans le cadre d’activités (jardinage, bricolage...). 


Nos produits pèsent plus sur les ressources que les déchets qui en résultent ? VRAI : un téléphone portable basique extrait des ressources terrestres, sur l’ensemble de son cycle de vie, l’équivalent de 7,4 kg de cuivre d’après l’analyse du cycle de vie (ACV) sur le téléphone

Inutile de réduire nos déchets si on recycle de plus en plus ? FAUX : le recyclage économise des ressourcesn mais il n’est jamais complet ni dénué d’impact ni économiquement bénéficiaire pour la collectivité.éviter ou réduire un déchet, même recyclable, est toujours préférable.


▶️ UN SOCLE DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE

C’est l’un des principaux défis de l’économie circulaire, de prioriser les pratiques de prévention à toutes les étapes, puis de recourir au recyclage : une complémentarité nécessaire pour préserver les ressources.

Les piliers de l’économie circulaire 

éco-conception, écologie industrielle, dématérialisation, économie de la fonctionnalité1 et consommation collaborative, consommation responsable, allongement de la durée d’usage... s’articulent étroitement avec les démarches de territoires comme les programmes locaux de prévention des déchets et les territoires « zéro déchet, zéro gaspillage ». 

 ♽ 26 tonnes /an de matières premières consommées par Français alors que 59 % des ressources extraites du sol national et 83 % de celles que nous importons ne sont pas renouvelables

1économie de fonctionnalité : les entreprises ne vendent plus un produit, mais une fonction ou un service.


▶️  UNE MOBILISATION PARTAGEE

♽ A tous les échelons 


♽ Entre acteurs responsables 

  • aux producteurs et aux distributeursnde proposer des produits et services aussi efficaces, mais générant moins de déchets;
  • aux consommateurs de privilégier ces offres nouvelles, respectueuses de l’environnement;
  • aux collectivités, pour mobiliser les uns et les autres, de valoriser les pratiques responsables, les choix possibles et les résultats obtenus. 
  • à elles-aussi d’être éco-exemplaires dans leurs achats et pour leurs propres déchets... elles ont tout à y gagner !


La prévention c’est l’affaire des responsables déchets ? FAUX chacun, dans la collectivité, organise des activités, achète  ou utilise des fournitures, jette des produits après usage... et peut donc contribuer à la prévention. 

Encore aux seuls citoyens de faire des efforts ? FAUX : pour le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire par exemple, tous s’engagent : industries agro-alimentaires, grande distribution, restaurateurs etc.


La prévention (ou réduction des déchets) vise toutes les étapes de conceptiion, production et de consommation des biens et des produits en amont de leur prise en charge par la collectivité en agissant autour de 2 objectifs : réduire les quantités de déchets et diminuer leur nocivité  


Les résultats sont là, tout le monde y gagne !

Mobilisez-vous : avec l’ensemble des acteurs de votre territoire (collectivités, associations, entreprises, artisans et commerçants, organismes consulaires, secteurs éducatifs et sociaux pour mener des programmes d’actions (programmes locaux de prévention, « territoire zéro déchet, zéro gaspillage »);

parce que la prévention des déchets peut s’articuler avec d’autres politiques publiques locales : dispositifs du développement durable (agendas 21 locaux, plans climat énergie territoriaux-PCET, schémas de gestion des eaux…) ou autres champs de compétences (développement économique, action sociale et solidaire, espaces verts, jeunesse et affaires scolaires voire tourisme ou animation culturelle).

 D’après ADEME 2015 plaquette "Moins de déchets, une dynamique pour votre territoire !"

 ✪                                                             Réduire  Réutiliser  Recycler                                                              ✪ 

ACCUEIL             ACTUALITES              DOSSIERS  THEMATIQUES             OZD Melun                              J’AGIS 

Agenda               Le TOP 5                        Zéro déchet                     Gestion des déchets                 Je m'informe

Le dossier         Actus Déchets                 Réduire                           Actus 77 - IdF                           Je soutiens

                        Actus Alternatives           Réutiliser                         Association                              Je me mobilise

                        Actus Outremer              Recycler                          Mouvement Zero Waste   

                        


GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆