Je me mobilise pour « Melun Zéro Déchet » 


                                     OZD pour MELUN

DSCN1771 - Version 2

➊ CAMPAGNES & PROJETS Mobiliser et informer à grande échelle

       ➤ prêt de vaisselle réutilisable

       ➤ tenue d’un stand au festival «  Printemps sur Seine » 2016

       ➤ questionnaire de sensibilisation des élus à la gestion des déchets

➋ INTERVENTIONSConférences et projection-débats. Sollicitez-nous !

       ➤  projection-débat de films «Trashed »  «  Demain » 

       ➤ conférences citoyennes avec désignation d'écho-délégués de quartier   

PLAIDOYERS Pour une évolution de la réglementation et des pratiques

        ➤ conditions ZW pour les subventions aux associations

SOUTIENS Conseiller et former les collectivités et porteurs de projets locaux

       ➤ propositions pour l’Agenda 21 de Melun 

       ➤ Label ZW commerçants en particulier restaurants, commerce de bouche...       

AGENDA Evénements et rendez-vous Zero Waste

Le meilleur déchets est celui qu’on ne produit pas : 

  • économie de matières premières épuisables et précieuses, 
  • limitation de notre impact sur l’environnement, 
  • économies financières liées au traitement du déchet..

★ ★ ★

Ça déborde !

•En choisissant des produits avec moins d’emballage, on peut réduire ses déchets de 26 kg par personne et par an.   

•En faisant du compost on peut réduire ses déchets de 40 kg par personne et par an.

•En achetant des eco-recharges, on peut réduire ses déchets de 1 kg par personne et par an

★ ★ ★

Je mange mieux...

Chaque français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an : 7kg d’aliments encore emballés + 13 kg de restes de repas, de fruits et de légumes abîmés et non consommés.

Dans le 77 (centre ouest) le gaspillage alimentaire c'est 30kg de déchets par habitant et par an (smitom)

La protection de l'environnement et de la santé humaine passe par la réduction de notre empreinte écologique et, plus particulièrement ici, par l'élimination à terme de la combustion, de l'incinération et de l'enfouissement des déchets.

I.       Objectifs : Zéro déchet  à incinérer ou à enfouir.

Sortie de la filière industrielle de l'incinération qui est antithétique à une politique de réduction des déchets.

         => plan de prévention volontariste : objectif à 5 ans = < 100kg /hab/an d'OMR

~ actuellement à Melun 208kg/hab/an (72% des 290kg/hab/an d'OMA) ~

II.     Contrôle citoyen & Information

         Il n’est pas possible de requérir une participation active des citoyens à la gestion de leurs déchets (tri à la source, apport aux recycleries, consommation raisonnée…) sans les faire aussi participer plus étroitement aux décisions ainsi qu’au suivi de celles-ci.

☛ La concertation et les débats doivent donc être engagés plus en amont, au travers par exemple de démarches de conférences citoyennes avec désignation d'écho-délégués de quartier

  1. Création d'un dispositif d’évaluation formalisé (périmètre de l’évaluation, indicateurs et objectifs chiffrés à atteindre, dispositif pérenne doté de moyens…)
  2. Mise en place d’objectifs opérationnels et financiers chiffrés de l'axe 5 de l’Agenda 21 "éco-développement" pour les rendre opposables aux différents acteurs
  3. Nécessité d'un tableau de bord de la production de déchets des melunais

                •  Réalisation de la proposition 199 de l’Agenda 21: «  Créer un baromètre de la production de déchets et afficher les résultats (quantités collectées et évolution) sur le site Internet de la Ville et sur les panneaux d’information électroniques » . 

                       ~ indicateur visuel en "direct" des objectifs atteints du PLP

                 •  Mise à jour de la page "déchet & recyclage" du site de la ville

                 ~ actualités

                 ~ plan de prévention agglomération

              ~ mettre un lien direct sur rapport d'activité du SMITOM pour les résultats chiffrés des  collecte textile,  papiers, verres des melunais/ans

  1. Nécessité d'une continuité des actions pour modifier le comportement des gens

                 •  avec approche de convergence des actions sur un même territoire en même temps

                •  Globalisation des actions sur un lieu 

  1. Chronique radio hebdomadaire gestion des déchets :

                 •  nocivité des déchets mutagène, cancérigène, toxique... (Action SMITOM 2014?)

                 •  interview des éco- délégués de quartier,

                 •  fiscalité, consignes de tri....

  1. Introduction de conditions ZW pour les subventions aux associations

                    •sensibiliser les associations au tri des déchets et au respect des sites.

              •engagement à respecter les consignes de tri pendant l’évènement. Si cet engagement n’est pas respecté une partie de la subvention initialement attribuée n'est pas versée.

           •réduction des déchets aux impératifs de tri, sachant que certaines associations pratiquent déjà des gestes de prévention par des initiatives personnelles .

  1. Label ZW commerçants en particulier restaurants, commerce de bouche...

               •réalisation d’un état des lieux de la production de déchets

                •définition des éco-gestes que chacun souhaite mettre en place, en particulier sur la gestion des déchets 

               • mise en place du suivi

               •remise du label à l’issue de l’opération, attestant de l'implication dans la réduction des déchets

               • communication sur les résultats de l’opération dans la presse, à la radio, sur internet…

               • Exécution des mesure de l'agenda 21

                ~ 180 : Mettre en place un label "qualité et développement durable" à destination des acteurs économiques de la ville (commerces et entreprises)

                   ~ 186 : Inciter objectif flou non chiffré sans contrainte les commerçants (sédentaires et non sédentaires) à réduire leur distribution de sacs plastiques au profit de cabas ou de sacs biodégradables ou durables ; encourager les achats groupés.

  1. Stage sensibilisation des élus à la gestion des déchets

                •Former / sensibiliser un maximum d’élus à la prévention des déchets,

                •Démontrer que tous les élus ont un rôle à jouer

               •Permettre les échanges entre animateurs PLP et élus locaux

 

III. Actions de réduction des déchets : moratoire municipal sur les ustensiles non réutilisables et non recyclables (plats/assiettes/sacs en plastique  non compostables ...)                 

 

A-Tri à la source Le tri à la source nécessite une prise en charge des citoyens qui deviennent acteurs actifs du cycle avec collecte différenciée‐sélective des déchets municipaux en particulier la séparation de la fraction putrescible des déchets municipaux (40%).     

  1. Tri à la source des Biodechets

               • collecte en porte à porte /dans les maisons de retraite.../ dans les cantines (mesure 208 en cours en mai 2013!)

                   • Installation de  gaspimètres de pain (proposition 5.29 agenda 21 en 2011)

  1. Conférence débat gaspillage alimentaire

           Les Français jettent 20 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés !

                   •Sensibiliser le grand public à la réduction du gaspillage alimentaire,

             •Informer sur les dates de péremption ou dates limites de consommation, DLC, DLUO (jeu pédagogique )

                     •Témoigner d'expériences et bonnes pratiques locales.

B-Tarification incitative: on paye en fonction de la quantité de déchets non réutilisables non recyclables produits. Incitation à un comportement responsable et vertueux sur  tout le cycle à partir de l'achat (qualité et quantité).         

        •Mise en place d’une Taxe incitative

Les 3 étapes de la démarche zerodechets

1. PRODUIRE SOBREMENT

Pour réduire nos déchets, il faut commencer par modifier nos modes de production, permettant de réduire l’utilisation des matières premières.

2. OPTIMISER ET ALLONGER L'USAGE

Dans une démarche Zero Waste, on cherche au contraire à maximiser l’usage d’un bien en réutilisant, partageant, mutualisant l’accès à des biens.

3. PRÉSERVER LA MATIÈRE

Le compostage et/ou le recyclage permettent de valoriser la matière le plus efficacement possible. 

C-Réutilisation : réalisation de centres pour la réparation et la revalorisation notamment de composants électroniques et  électroménagers à forte valeur ajoutée. Lutte contre l'obsolescence programmée. 

Là aussi naissance d'une filière productive locale qui revend  les biens réparés à des prix défiants toute concurrence.       

Pour  les  biens réutilisables  directement (habits,jouets, ustensiles de cuisine, de jardins...) création d'un magasin communal en libre service où l'on apporte des objets dont on n'a plus  besoin et on prend ce dont on nécessite sans échange de contrevaleur monétaire.       

  1. Gobelets réutilisables, recyclables en remplacement des jetables : obligatoire en 2020 http:/www.ecoverre.com

              •  Pourquoi ? Acte concret et simple de réduction de la consommation de matières premières, des émissions de GES, et de production de déchets (diminution des coûts de ramassage, propreté, hygiène )

                •  En quoi ? Polypropylène apte au contact alimentaire, lavable en lave-vaisselle, compatible micro-ondes, résistants et rigide avec logo

              •  Comment ?réservation, contrat avec caution,  charte d'emprunt (consigne 1€/verre)

              •  Pour qui ? les associations, les services administratifs, les particuliers (réunions, événements...)

              •  Combien ? achat : 0,66€/verre imprimé pour 500 ( soit 333,61€ TTC)

  1. Gourdes et Eau du robinet pour des sportifs

            •  sensibiliser les clubs sportifs à la prévention des déchets

          •  encourager la consommation d'eau du robinet lors des activités organisées par les clubs sportifs,

          •  inciter les sportifs à recourir à l'usage de gourdes (alternative aux contenants jetables)

  1. Réemploi des invendus de vide-grenier

          •  Inculquer aux organisateurs et exposants qu'un invendu n'est pas forcément synonyme de déchet

                •  Réduire la quantité de déchets générés par les invendus abandonnés en fin de vide-greniers

                •  Impliquer chacun des participants en vue du nettoyage du site

  1.  Retour à la consigne des bouteilles


 IV. Actions de recyclage des déchets

A-Recyclage: réalisation de centres de tri fin des matériaux. Naissance d'une vraie industrie locale (création d'emplois) qui revend les matières premières.      

  1. Festival des DÉÉÉglingués :actions de sensibilisation pour promouvoir le tri et la valorisation des déchets d’équipements électriques et électroniques

       •opération de collecte de téléphones portables dans les collèges et lycées, atelier de démantèlement de D3E, fanfare des déééglingués…

                  •les ambassadeurs du tri tiennent une permanence dans les établissements scolaires intéressés par l'initiative pour collecter des téléphones portables hors d'usage. Pour le dépôt d'un ou plusieurs téléphones portables (accessoires admis également), une carte de téléchargement de musique ou une clé USB est offerte à chaque élève participant

  1. Cadeaux/gadget Mairie objets recyclés

                  •Stylos biodégradables

                 •Cahiers recyclés format A5

                •Stylos fabriqués à partir de briques alimentaires recyclées

                •Jeux de cartes "drôle de déchet". Jeu de 7 Familles : Je recycle

               •Gourdes souples

  1. Mise en place d’atelier de réparation


 B-Compostage: incitations au compostage  individuel et/ou réalisation d'un centre de compostage d'agglomération  qui puisse donner/revendre le compost  en profitant de la position de frontière propre à Melun entre agglomération parisienne et zone agricole en lien avec le projet de ceinture maraichère.

  1.  Installation de composteurs de cimetière : objectif chiffré


  C-Déchetterie

  1. Site intranet de la ville pour magasin virtuel d'échanges de matériels cf mesure agenda 21

              • mesure 204 de l’Agenda 21: « Promouvoir l’existence sites Internet proposant un système de don d’objets » .

  1. Compostage utilisé pour potager urbain en libre accès ou pied d'immeuble ?

 

 ✪                                                             Réduire  Réutiliser  Recycler                                                            ✪ 

ACCUEIL               ACTUALITES              DOSSIERS  THEMATIQUES          QUI SOMMES NOUS ?           J’AGIS 

Agenda                Le fait du mois          Gestion des déchets                   OZD Melun                         Je m'informe

Le dossier          Le TOP 5                   Réduire                                     Actus 77 - IdF                       Je soutiens

                         Actus Déchets            Réutiliser                                  Association                           Je me mobilise

                         Actus Alternatives      Recycler                                    Mouvement Zero Waste   


GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆