Infolettre n°27 : le point sur les TLC  Mai 2017

Le saviez vous ?

Depuis début janvier 2015, le logo Triman a fait son apparition. Vous l’avez peut-être déjà vu ? 

Ce logo peut être apposé directement sur différents types de produits, mais aussi sur les emballages, les notices d’utilisation. Il pourra également être affiché en magasin ou présent sur le site Internet des produits concernés.

 Sa signification ? La présence du logo Triman indique que le produit ou l’emballage ne doit pas être jeté dans la poubelle des ordures ménagères mais doit être trié ou déposé dans un point de collecte afin d’avoir une deuxième vie. 

Dans le cadre de la filière des TLC, les produits ainsi déposés seront triés, puis réutilisés ou recyclés en fonction de leur état. 

 L’apposition du logo Triman par les industriels est progressive. Il ne figure donc pas encore sur tous les produits et emballages concernés. Son absence ne veut pas dire qu'il ne faut pas trier vos textiles et chaussures ! Alors n’oubliez pas de donner une seconde vie à vos vêtements, c’est ça  avoir la Fibre du Tri !

★ Dossier du mois : le point sur les TLC  

TLC est l'acronyme pour les Textiles d'habillement, Linge de maison et les Chaussures déstinés aux ménages. Ce sont tous les vêtements, foulards, bonnets, tous les draps, serviettes et nappes, ainsi que toutes les chaussures, que ce soit pour homme, femme ou pour enfant.

✓   Même usés, ils peuvent être valorisés !

En bon état, usés ou déchirés, les textiles d'habillement, linge de maison et chaussures peuvent avoir une 2ème vie. Il existe de nombreuses solutions à ma disposition.

  • Je répare : Quelques points de couture permettent parfois de donner une 2ème vie à nos TLC usagés. Vous ne savez pas comment faire ? N’hésitez pas à utiliser les conseils et tutoriels disponibles sur le web, ou pourquoi pas, vous inscrire à un cours de couture… à vous de jouer.
  • Je customise :  Vos vêtements vous paraissent démodés ? En les personnalisant, vous pouvez les transformer ! Transferts, accessoires ou tout simplement quelques coup de ciseaux. Avec un peu de créativité et sans pour autant être particulièrement doué en couture vous pouvez leur donner une 2ème vie ! N’hésitez pas à utiliser les nombreux tutoriels disponibles sur le web !
  • Je donne à un proche ou une relation : Vos enfants ont grandi ? Vous n’aimez plus certains de vos vêtements ou votre linge de maison? Faites en profiter vos proches! Vous ferez des heureux et donnerez une nouvelle vie aux textiles et chaussures dont vous ne voulez plus.
  • Je revends : Vous souhaitez financer un renouvellement de garde-robe ? Vos enfants ont (vite)grandi ? Vous pouvez revendre les textiles et chaussures dont vous souhaitez vous défaire dans une boutique de dépôt vente ou sur les nombreux sites web dédiés.
  • Je rapporte à un point d'apport volontaire : Tous vos TLC, même usés ou déchirés peuvent avoir une 2ème vie. Il vous suffit de les rapporter dans un point d’apport. En fonction de leur état, il seront reportés ou recyclés.

i

✓  Comment bien trier ?

  • Je peux déposer tous mes textiles et chaussures meme usés ou déchirésJuste démodés ou troués, tous mes articles peuvent être réutilisés ou recyclés, à condition qu'ils soient déposés propres et secs. Les chaussures s'attachent par paire. Tout doit être placé dans un sac bien fermé.
  • Je ne dépose pas d’articles humides Les articles déposés mouillés, même s'ils sont juste humides risquent de contaminer tous les autres et de générer de la moisissure, rendant leur valorisation impossible.
  • Les points d'apport de la filière sont identifiés par le logo repère de la filière (indiqué ci-contre). Il garantit la traçabilité complète des articles que vous confiez aux opérateurs conventionnés avec l’éco-organisme Eco TLC. 


✓  Les TLC - Que deviennent ils ?

62% seront réutilisé  37,5% seront orientés vers le recyclage

en savoir plus : Textile, linge de maison, chaussures     

                      : www.lafibredutri.fr 

➨  le TOP 5

Les cinq faits marquants du mois

① Les Français gardent de moins en moins de médicaments non utilisés

Les pharmacies ont collecté en 2016 un total de 11 884 tonnes de médicaments non utilisés (MNU). Des données rendues publiques mardi 16 mai par l’association Cyclamed montrent que la quantité de médicaments dans les foyers français est en baisse constante. En 2016, les pharmacies ont collecté 11 884 tonnes de médicaments non utilisés (MNU) : il s’agit soit de médicaments périmés, soit encore utilisables mais dont la personne n’a plus l’usage. En 2016, le taux de récupération de ces MNU a été de 63 %, un pourcentage calculé à partir du gisement total de ces produits dans les foyers français.

➠  En savoir plus 

 Une nouvelle filière pour le recyclage de l'aluminium

Dosettes de café, capsules de bouteille... Tous les petits objets en aluminium vont bientôt pouvoir être mis dans la poubelle de recyclage. Une nouvelle filière a été créée à cet effet. Pour l'instant, 5 millions de Français peuvent le faire, en Île-de-France (sauf Paris), tout le sud de la France et la Bretagne à partir de janvier. Après une première phase de modernisation de 12 centres de tri, le projet Métal voit plus loin pour que 10 millions d'habitants puissent recycler leurs emballages en aluminium en 2017.

 ➠  En savoir plus  

  Le Goldman Prize met à nouveau le zéro déchet à l’honneur Uroš Marcel et l’association Eko Krog (« le cercle vert”) ont reçu le 24 avril le Goldman Prize, l’équivalent du Prix Nobel pour l’environnement, pour leur engagement et leur victoire contre le projet de co-incinération dans une cimenterie près de la ville de Trborlje en Slovénie. Depuis dix ans, ce militant de la région de Zasajve se battait contre l’industriel Lafarge, le plus gros producteur de ciment mondial, qui voulait transformer l’usine existante afin de pouvoir ensuite y brûler des déchets (pneus, plastiques, huiles usagées…) en complément des combustibles traditionnels. 

➠  En savoir plus 

④ Le Parlement européen veut réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2050

88 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année dans l'Union européenne, soit 173 kilogrammes par personne en moyenne. La production et l'élimination de ces déchets alimentaires conduisent à l'émission de 170 millions de tonnes de CO2 et à la consommation de 26 millions de tonnes de ressources. Les députés européens proposent de nouvelles initiatives. Ils souhaitent clarifier les indications "à consommer avant le" et "à consommer de préférence avant le" et demandent à la Commission d'évaluer les bénéfices potentiels du retrait de certaines dates sur les produits qui ne présentent aucun risque pour la santé et l'environnement. Ils suggèrent également de faciliter les dons de produits alimentaires en leur permettant de bénéficier d'exonérations fiscales.

➠  En savoir plus 

⑤ Au Québec, des frigos ouverts à tous contre le gaspillage

Au Québec, des habitants installent dans la rue des frigos accessibles à tous pour partager les aliments destinés à la poubelle. Le mouvement rencontre un grand succès. Au fond d’une boutique, à l’entrée d’un centre communautaire, sur le parvis d’une église, dans le jardin d’un particulier… les lieux sont divers, mais le principe est toujours le même : les frigos sont là pour accueillir de la nourriture préalablement destinée à être jetée. Quiconque peut venir y déposer ou prendre des denrées.

 ➠  En savoir plus 


 ACTUS DÉCHETS 

th

Anulation du projet de la centrale biomasse de Gardanne ?

Devant le tribunal administratif, le rapporteur public a demandé jeudi 27 avril l’annulation de ce projet, qui serait la plus grande centrale au bois de France.

Les associations de défense de l’environnement évoquent un risque de déforestation massive, en particulier dans le Lubéron.  Après son passage du charbon à la biomasse, la tranche 4 de la centrale thermique de Gardanne doit fonctionner 7 500 heures par an, avec une puissance électrique de 150 mégawatts, au moyen de 8 000 tonnes de bois chaque année – dont la moitié de bois forestier, l’autre moitié composée de résidus d’élagage et de bois en fin de vie.Au démarrage de la centrale, 55 % du bois sera importé, dont une partie du Brésil. Le reste proviendra de ressources locales, dont 60 % issus de recyclage et de l’élagage et 40 % de bois forestiers. Mais l’objectif d’Uniper est d’atteindre 100 % de bois local en 2026, qui serait prélevé dans un périmètre de 400 kilomètres autour de Gardanne.

Les associations environnementales expliquent qu’elles ne sont pas contre la biomasse, mais elles considèrent le projet de Gardanne comme beaucoup trop gros. Elles évoquent un risque de déforestation massive, en particulier dans le Lubéron, « pour alimenter le monstre ».

                                                                                           Lire la suite   

 ACTUS ALTERNATIVES

Une réponse à l’obsolescence programmée, la location du Fairphone

Un ordiphone écoresponsable et éthique, est-ce possible ? Oui, Fairphone avance dans cette direction ! et la coopérative Commown veut faire un pas de plus en proposant le fairphone à la location, une vision durable dans le monde de l’électronique, cela semble impossible. Pour être le plus écologique possible, un appareil électronique doit d’abord durer le plus longtemps possible. Un appareil qui dure, c’est moins de déchets toxiques, et moins de consommation de ressources pour fabriquer son remplaçant. Mais l’électronique écoresponsable et éthique, c’est bien plus que ça...                                                                                                                 Lire la suite                                               

➨ ACTUS 77-IdF                                            

th

❖ PREDEC : Pour les écologistes, le Plan déchets régional ne doit pas être enterré                                                                                          Lire la suite 

❖ Vote de la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13 : les associations resteront mobilisées ☛ collectif 3R              Lire la suite 

❖ Vaujours : Insuffisance des moyens mis en œuvre par PLACO pour le suivi de l’impact du chantier de démolition du fort de Vaujours sur la qualité de l’air

                                                                                                                                                        Lire la suite 

 ACTUS OUTRE-MER

th

Onze foyers martiniquais expérimentent la réduction des déchets

Dans le cadre du plan local de prévention des déchets qui consiste à anticiper le tri sélectif. L'Espace Sud a lancé une expérimentation dans trois communes. L'objectif à terme est de réduire les déchets ménagers.Réduire ses déchets, ça s'apprend ! C'est en tout cas ce que pense l'Espace sud qui mène depuis un mois une expérimentation sur trois communes, afin d'évaluer le poids des déchets par habitant. Onze foyers témoins du Saint-Esprit, du Vauclin et du François participent à cette étude.

 Lire la suite 

❖ pour se désabonner cliquez ici                                                                                                                  

 ✪                                                                                   Réduire Réutiliser Recycler                                                                     ✪ 

ACCUEIL             ACTUALITES              DOSSIERS  THEMATIQUES                    OZD Melun                              J’AGIS 

Agenda               Le TOP 5                        Zéro déchet                     Gestion des déchets                 Je m'informe

Le dossier         Actus Déchets                 Réduire                           Actus 77 - IdF                           Je soutiens

                        Actus Alternatives           Réutiliser                         Association                              Je me mobilise

                        Actus Outremer              Recycler                          Mouvement Zero Waste   

                        

GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆