Verre


Les déchets de verre proviennent des :

  • professionnels (verre industriel provenant des embouteilleurs, négociants en vin, des restaurateurs, des miroiteries…),
  • chantiers de destruction du bâtiment,
  • garages et des véhicules hors d’usage,
  • ordures ménagères (verre ménager).

On distingue :

  • le verre creux (emballages en verre),
  • le verre plat (verre trempé, vitrages, glaces…),
  • la laine et le fil de verre (textile et isolation),
  • le verre technique (optique et électronique).


Quel réemploi pour le verre ?

Une fois consignés et collectés, les emballages en verre peuvent être réemployés après tri et nettoyage.

Le réemploi des bouteilles entières reste faible. Le système de consigne ne concerne que 20 % des volumes embouteillés car il est surtout développé dans le circuit de la restauration où la récupération est simple à mettre en œuvre.

Quelles sont les filières de valorisation des déchets de verre ?

Le verre est une matière recyclable à l’infini et à 100 %, sans perte de qualité ni de quantité.Son caractère minéral et inerte en fait un matériau non-dangereux (sauf les tessons) mais très stable. Si le recyclage n'était pas pratiqué, il lui faudrait plus de mille ans pour se dégrader dans la nature.

Après avoir été collecté, trié, nettoyé et broyé, le verre ménager est transformé en calcin et livré aux usines verrières. Pour 10 % de verre recyclé (calcin) utilisés en plus dans les fours verriers, c’est 3 % d’énergie et 5 % de CO2 qui sont économisés (fédération du verre). Aujourd’hui, les verreries utilisent jusqu’à 90 % de calcin dans leurs processus.

Il y a deux méthodes pour valoriser ces déchets : les réutiliser s’ils sont intacts ou recycler leur matière première. Sans surtriage, c’est-à-dire de tri du verre en fonction de sa couleur, le verre recyclé obtenu est coloré. Seul un traitement séparé des verres incolores et colorés permet d’obtenir à nouveau du verre incolore. Ce type de surtriage est pratiqué en Europe du nord (Allemagne, Suède…).

Une tonne de verre recyclée représente 0,66 tonne de sable et 0,1 tonne de calcaire, 1,17 m3 et 1,46 MWh soit 0,46 tonne d’équivalent CO2 évitée. 75% du verre est recyclé en France

  
  

Cycle du recyclage du verre. © Somergie

La réutilisation des récipients en verre, appelée aussi consignation, n’est plus très pratiquée en France, mais elle l’est ailleurs en Europe et pas seulement appliquée pour le verre. 

Concernant la verrerie de laboratoire, des possibilités de valorisation existent : le borosilicate sert à la fabrication de laine de verre, le sodocalcique reste compatible avec le verre ménager et peut donc être valorisé de la même façon.



 ✪                                                             Réduire  Réutiliser  Recycler                                                            ✪ 

ACCUEIL               ACTUALITES              DOSSIERS  THEMATIQUES               QUI SOMMES NOUS ?                   J’AGIS 

Agenda                Le TOP 5                 Zéro déchets                              OZD Melun                      Je m'informe

Le dossier         Actus Déchets           Réduire                                   Actus 77 - IdF                     Je soutiens

                        Actus Alternatives      Réutiliser                                Association                          Je me mobilise

                        Actus Outremer         Recycler                                 Mouvement Zero Waste      Infolettres

GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆