Textiles Linge de maison et chaussures (TLC)


❒ Particuliers et éco-citoyens : Nous avons tous besoin d'acheter, pour nous nourrir, équiper notre maison, nous habiller, nous faire plaisir… Mais nos achats n'ont pas tous le même impact sur l’environnement. Par nos choix de consommation, nous pouvons tous agir, sans bouleverser notre mode de vie et notre confort :

- en sélectionnant des produits plus respectueux de l'environnement ;
- en utilisant mieux nos produits.

Textiles d'habillement, linge de maison et chaussures - Données 2014-ADEME

getImg

En ce qui concerne les Vêtements, linge de maison et chaussures (TLC) : La confection de nos vêtements combine souvent l'utilisation de produits chimiques et de métaux lourds, la culture et le traitement de certaines fibres sont très polluants, notamment celles du coton lorsqu'il n'est pas bio.

Cependant, il est possible d'acheter du textile et des chaussures plus respectueux de l’environnement et préférer les produits affichant l’Écolabel Européen

Cet écolabel peut être apposé sur les vêtements, le linge de maison et les chaussures. Ses principales caractéristiques sont :

Pour les vêtements et le linge de maison :

  • limitation de certaines substances dangereuses pour la santé humaine ;
  • produits durables et de haute qualité ;
  • usage limité de substances dangereuses...

i

Pour les chaussures :

                                                          limitation de certaines substances dangereuses pour la santé humaine ;

                                                         limitation de la pollution de l'air et de l'eau lors de la fabrication...


Ecojean : Calculer et réduire les impacts environnementaux de votre jean : 

Cet outil permet de calculer les impacts environnementaux d'un pantalon en jean selon les choix que nous faisons (nombre de lavages, utilisation d'un fer à repasser, etc.).

Carnet de vie d’un T-Shirt

Tout au long de sa vie, de la culture du coton, en passant par le transport, l'utilisation, et jusqu'à ce que l'on s'en débarrasse, un T-shirt génère

 des pollutions. Ce carnet de vie retrace toutes les étapes, de la fabrication à l'utilisation du T-shirt, en expliquant les impacts environnementaux qui leurs sont associés.          


❒ Les déchets du textile sont issus de différentes sources : 

- les Textiles, Linges de maison et Chaussures des Ménages et collectivités, 

- du linge de réforme de blanchis-serie industrielle, 

- du linge utilisé en hôtellerie et restauration, 

- des chutes de production de l'industrie textile et maroquinerie, 

- des surplus et des invendus. 

Quels types de produits peuvent être déposés?

Les grands vêtements : pantalons; chemises, t-shirts, pulls, robes, manteaux, joggings/ sweat shirts etc.

Les petits vêtements : chaussettes, sous-vêtements, gants, écharpes, bonnets, foulards, caleçons, maillots de bain, collants, layettes, etc.

Les chaussures : que ce soit des chaussures homme, femme ou enfant, de sport, de ville, des sandales, des tongs, des bottes etc. Toutes les chaussures qui servent à marcher, car des chaussures techniques (rollers, chaussures de ski, etc.) n'en font pas partie.

Le linge de maison : serviettes de table et de bain, nappes en tissus, gants de toilette, parures de lit, torchons, tabliers de cuisine, etc.


❒ La collecte, le tri et le recyclage de ces déchets textiles diffèrent selon les provenances et typologies. 

  • Les TLC peuvent faire l’objet :

d’un «simple tri» ou «écrémage», consistant à extraire d’un lot collecté les pièces de la meilleure qualité destinées à une revente immédiate en l’état. Les lots écrémés sont ensuite cédés à un opérateur de tri ou exportés.

∎ d’un tri consistant à classer

 chacune des pièces dans une des quatre grandes familles suivantes :  

    -    réutilisation (ou friperie),64,2% (60,9 % en 2013 et 59,8% en 2012), 

    -    transformation en chiffons (essuyage), 8,9% (8,5% en 2013 et 8,6% en 2012),

  • Rapporter ses TLC usagés permet :

■ De générer de nombreux emplois tant pour la collecte, que dans les centres de tri et de recyclage : 72% des TLC sont triés en France ce qui génère plus de 2 400 emplois !

Avec un objectif national  de doubler  la collecte et le tri des TLC usagés d’ici 2019, la filière a le potentiel de développer de l’activité et donc de générer des embauches, notamment pour les personnes en difficulté au regard de l’emploi qui aujourd’hui représentent 44% des effectifs travaillant sur les plateformes de tri.

■ De fournir des associations afin qu’elles les redistribuent et /ou qu’elles les revende à prix modique afin de financer d’autres projets prioritaires (nourriture, logement, éducation…) permettant de venir en aide aux plus démunis

    -    effilochage(fils, feutres ou maté-riaux isolants),  20,2 (24,3% en 2013 et 22,6 en 2012),

    -    valorisation énergétique (CSR), 3,5%  ou 

    -    rebuts de tri (  élimination ) : 2,9% (6,3% en 2013 et 8,9 % en 2012).

  • Alors que les volumes triés représentaient 76 000 tonnes en 2007, ils s'élèvent, en 2014, à 156 000 tonnes (soit 90% de la collecte).  En 2015, 195 000 tonnes ont été collectés  par les opérateurs ayant passé une convention avec l'éco-organisme EcoTLC chargé de favoriser le développement de la collecte sélective mais également de pérenniser et de développer la filière de tri. Ce chiffre est à comparer au 600 000 tonnes de TLC mis sur le marché en 2012.


Des résultats concrets grâce à votre geste de tri

75 000 PAIRES DE BASKETS = 1 Piste D’athlétisme             Le poids de 19 tours eiffel = 195 000 Tonnes de textiles et chaussures collectés en 2015


❒ Les textiles sont les premiers déchets à avoir été récupérés pour être réutilisés. D’abord transmis dans un cadre d’échanges familial de génération en génération, les vieux vêtements ont aussi transité via les chiffonniers puis les associations humanitaires. 

Avec l’avènement de la société de consommation, la production textile – et donc la part de déchets induits – n’a cessé d’augmenter. La filière de la récupération textile a dû s’organiser, donnant naissance à différentes entreprises de collecte et de valorisation.

Pendant plusieurs années, les opérateurs se sont autofinancés grâce à la revente des vêtements, les bénéfices de cette activité couvrant les dépenses générées par la collecte, le tri et le traitement des vêtements destinés au recyclage. Mais au début des années 2000, la levée des quotas en France pour l’importation de vêtements à bas prix et de faible qualité a provoqué une crise de la filière de récupération textile, la part des déchets augmentant tandis que diminuait la part des vêtements en bon état qui rendent l’activité viable.Dans ce contexte, le Relais et Emmaüs se sont mobilisés, rejoints par Tissons la Solidarité (réseau du Secours Catholique) pour assurer la pérennité d’une activité qui, déjà à l’époque, donnait des emplois à des centaines de personnes en situation d’exclusion. S’en est suivi la création en 2008 d’Eco TLC, l’éco-organisme chargé de créer les conditions propices à une meilleure récupération et valorisation des TLC usagés.


EN SAVOIR PLUS : Eco TLC met à disposition des citoyens de nombreux outils pour leur permettre de s’informer et d’agir : 

le site www.lafibredutri.fr qui permet d’avoir toutes les informations utiles (consignes de tri, destination des TLC usagés...) et de trouver le point d’apport le plus proche de chez eux via la géolocalisation,

∎ une application (iphone et Android) qui propose également l’outil de géolocalisation,

une page Facebook qui relaye actualités et actions innovantes mises en place par les acteurs de la filière,

une chaîne Youtube qui propose des vidéos de sensibilisation.


 ✪                                                             Réduire  Réutiliser  Recycler                                                            ✪ 

ACCUEIL               ACTUALITES              DOSSIERS  THEMATIQUES               QUI SOMMES NOUS ?                   J’AGIS 

Agenda                Le TOP 5                 Gestion des déchets                   OZD Melun                      Je m'informe

Le dossier         Actus Déchets           Réduire                                   Actus 77 - IdF                     Je soutiens

                        Actus Alternatives      Réutiliser                                Association                          Je me mobilise

                        Actus Outremer         Recycler                                 Mouvement Zero Waste      Infolettres

GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆