Acheter en vrac

Sacs plastiques : alternatives

Papiers Cartons


Le vrac, kezako ?

ADEME etude-vrac-2012

Rappelons tout d’abord que le vrac est un système de distribution consistant à proposer à la vente, et ce, en libre service, des produits qui ne sont pas préemballés, que le client peut acheter au poids en fonction de ses besoins, et qui sont conditionnés sur le lieu de vente, soit dans un emballage simplifié fourni par le magasin, soit dans un contenant apporté par le client.


     Les produits ont, de tout temps, été proposés en vrac à la vente et l'apparition de modes de commercialisation comme la grande distribution a vu le développement d'une offre de produits emballés répondant à divers besoins et exigences. Ces modes de vente qui permettent de réutiliser les emballages plutôt que de les jeter renaissent un peu partout en Europe, agrémentés à la sauce start-up et collaborative. 

Avantages

• «Réutiliser, c’est mieux que recycler, à condition que le transport des emballages ne soit pas trop long, explique Flore Berlingen, de Zero Waste France. Un des facteurs de succès du vrac et de la consigne, c’est 

  • de faire le plus local possible, 
  • de l’associer à des circuits courts, 
  • de minimiser les distances avec les producteurs, les consommateurs et le cas échéant les stations de lavage et de remplissage.»


• Côté consommateur : Le vrac lui donne le sentiment d’être acteur d’une consommation raisonnée et raisonnable (il peut ainsi n'acheter que la quantité dont il a besoin, ni plus ni moins). 

Le poids des emballages jetables 


  • Un tiers de nos déchets ménagers sont des emballages jetables
  • La France doit traiter 5 millions de tonnes de déchets d’emballages ménagers chaque année.
  • 1,7 milliard de sacs plastique à usage unique sont encore distribués en France chaque année. Qu’ils soient gratuits ou payants, la loi prévoit leur interdiction en 2016. 


• Côté écologie : La vente en vrac diminue le poids des déchets d’emballage primaire, par comparaison au préemballé, fait non négligeable, lorsque l’on sait que l’emballage représente 15 à 20% du prix payé par le consommateur.  

Chacun d’entre nous jette en moyenne 125 kilos d’emballages par an, un volume qui a quintuplé en trente ans

• Côté économie : Grâce aux réductions de coût réalisées par l’absence d’emballage, le consommateur bénéficie d’un prix attractif - en moyenne de 10 à 30%  moins cher


Inconvénients

Si le succès est bel et bien au rendez-vous, il n’en demeure pas moins que la vente en vrac doit répondre à plusieurs exigences pour être efficace et rentable :  gestion des stocks, du rayon, de l’hygiène, de l’information aux consommateurs, etc.) et doit rassurer (en termes de traçabilité, identification, etc.). 

Il est donc nécessaire de raisonner à valeur d'usage et en système complet de l'emballage du produit car, ne raisonner que sur l'emballage primaire apparait réducteur.

Aussi, est-il est pertinent de lister les questions qu'un acteur économique doit se poser s'il veut proposer des produits dans l'un ou l'autre des modes de distribution/présentation. (Voir aussi : Aspects reglementaires de la vente en vrac)

Le CNE, (Conseil National de l’Emballage) en tant que plate-forme d'échanges entre tous les acteurs de la chaîne emballage rappelle les points-clé à intégrer dans toute analyse des questions. : 

       • évaluation du système complet de l'emballage, 

       • évolution de la valeur d'usage consommateur, 

       • gaspillage, vol et démarque inconnue, etc.) 

 

Comment donner du poids à la vente en vrac (Terra eco | 28/04/2015])

En France, la vente sans emballage se cantonne à quelques boutiques. Réunis pour le lancement de Réseau Vrac, les acteurs du secteur identifient cinq obstacles à surmonter pour lui donner de l'ampleur

1. Abolir une réglementation pensée pour le préemballé

2. Ressusciter la consigne et le filet à provisions

3. Rendre le vrac vraiment moins cher

4. Refaire de la vente un métier

Pour éviter les pertes liées au stockage, les vendeurs de vrac doivent évaluer très précisément la demande ». « En supprimant l’emballage jetable, on se prive de 95% des informations, comme les recettes, les modes de consommation, temps de cuissons. C’est alors au vendeur de bien connaître ses produits et d’apporter ces informations. »

5. Redorer l’image de la vente à la pesée 

« La grande distribution a relevé tous les défis de la praticité et de la rapidité, reconnaît Aude Camus, qui monte un projet de halle alimentaire 100% vrac dans l’est parisien. Le vrac va devoir faire le même chemin


☞ retour vers infolettre : acheter en vrac pour réduire les déchets

★  Réseau Vrac  ★

  Officiellement lancé par Zero Waste France le 24 avril 2015, le Réseau Vrac réunit déjà 90 membres, avec 60 ouvertures de boutiques prévues d’ici fin 2016. La vente en vrac est la réponse idéale pour toute personne désireuse de réduire ses déchets et de faire des économies. En effet, “l’achat en vrac est une étape capitale de l’engagement Zero Waste (zéro déchet, zéro gaspillage).  Face à une demande de plus en plus présente, et grâce à la solidarité et à l’énergie de ses membres, le Réseau Vrac est en bonne voie pour faire de ce mode de distribution et de consommation un incontournable des courses des Français.


 ✪                                                                      Réduire  Réutiliser  Recycler                                                                   ✪ 

ACCUEIL             ACTUALITES                DOSSIERS  THEMATIQUES                    OZD Melun                                     J’AGIS 

Agenda                 Le TOP 5                        Zéro déchet                     Gestion des déchets                 Je m'informe

Le dossier         Actus Déchets                 Réduire                           Actus 77 - IdF                         Je soutiens

                       Actus Alternatives            Réutiliser                         Association                            Je me mobilise

                       Actus Outremer               Recycler                          Mouvement Zero Waste   

                        


GLOSSAIRE                                                          Contact   I   Plan du site   Infolettre                                        © OZD-Melun 2013  ☆